Guides de base pour un potager dans votre jardin

La plantation réussie d’un potager implique trois P, à savoir, la planification du jardin, la préparation du sol et la plantation des légumes. L’emplacement du jardin occupe la majeure partie de la planification.

Prenez votre plantation de jardin (potager) à la prochaine étape

L’emplacement du jardin occupe la majeure partie de la planification. Pour que les légumes prospèrent sainement, ils doivent être exposés au soleil au moins 6 heures par jour. Maintenant, pour trouver le meilleur endroit où labourer et labourer le sol en vue de la plantation, considérez l’approvisionnement en eau, l’ombre de la maison, les arbres et autres structures à proximité.

L’espace pour le jardin doit être éloigné de toute structure qui pourrait empêcher la lumière du soleil de réchauffer les plantes. Cependant, il ne devrait pas être trop loin de l’approvisionnement en eau qu’un tuyau d’arrosage est nécessaire pour arroser les légumes ou trop loin pour visiter. Les légumes ont besoin d’attention au fur et à mesure qu’ils poussent. Avoir le jardin à portée de main à quelques pas est très gratifiant.

Bien que dans les jardins potagers, la circulation de l’air soit essentielle, évitez les endroits trop venteux parce qu’ils peuvent facilement briser les plantes ou les assécher. De plus, le sol de la zone doit être bien drainé pour éviter la formation de flaques d’eau à chaque fois après la pluie.

La préparation du sol est l’étape suivante dans la construction d’un jardin potager. Plus que le type de sol, la fertilité et un sol bien drainé sont plus importants à rechercher. De plus, ils doivent être exempts de calculs et retenir l’humidité. Si le sol n’est pas productif, l’ajout de compost est une excellente solution.

Pour ce faire, creusez le sol à partir duquel la plantation du potager doit être faite, jusqu’à cinq pieds de profondeur. Remplissez la zone avec du compost jusqu’à quatre pieds et recouvrez-la de terre végétale. Laisser reposer pendant deux semaines et labourer le sol pour préparer les plates-bandes. Le compost est un bon agent pour amender le sol en plus d’être un excellent engrais.

Enfin, l’espacement est important pour planter les graines. Il est préférable de ne jamais entasser trop de plantes dans le sol. La plantation de potagers peut nécessiter un soutien tel que des treillages et des piquets pour les légumes de la vigne. Il faut de l’engrais et de l’eau.

Jardinage de légumes en container

Le jardinage de légume en container est parfait pour le jardin intérieur et pour ceux qui n’ont pas l’espace extérieur suffisant pour cultiver des légumes. Beaucoup de légumes ont des variétés comme le buisson et le nain qui poussent bien et produisent des fruits et des légumes feuillus même lorsqu’ils sont contenus.

Parmi les légumes qui ne nécessitent pas beaucoup d’espace, citons les carottes, la laitue, le radis, la tomate et les poivrons. Ces cultures sont idéales pour les jardins en conteneurs. D’autres passionnés de jardinage expérimentent avec la variété de légumes et imaginent un contenant de légumes pour salade d’été.

Planté au printemps, un contenant de 24 à 30 pouces peut contenir des plantes comme le persil, la ciboulette, la tomate et le concombre, qui ont toutes des besoins uniformes en soleil et en eau. Même si le contenant de salade n’est peut-être pas à voir à la fin de l’été, il pourrait en fait produire des récoltes décentes jusqu’à l’automne.

Il est important de choisir des contenants pour la culture maraîchère en pots, car le drainage doit être assuré. Parmi les contenants disponibles sur le marché, on trouve des seaux, des paniers en fil métallique, des pots de fleurs, des boîtes en bois, des paniers à bois, des paniers à bois, des plates-bandes de pépinières, des baignoires, des jardinières, des sacs en plastique, des pots et des boîtes de conserve pour fraises. Pour le faire vous-même, les pots, les grandes boîtes de conserve ou les boîtes de lait sont parmi les meilleurs choix.

Pour le drainage, les contenants devraient avoir des trous au fond. Pour le faire soi-même, il est facile de faire des trous avec un marteau et un clou de grande taille.

Plusieurs des contenants sont disponibles en différentes couleurs. Toutefois, les contenants de couleur foncée doivent être utilisés avec précaution, car ils absorbent la chaleur, ce qui pourrait brûler les légumes, y compris les racines des plantes. Pour résoudre le problème de la couleur foncée, il suffit de vaporiser ou d’ombrager avec de la couleur claire.

Selon le type de légumes choisis pour la plantation, le contenant devrait avoir la taille idéale. Pour les tomates et les aubergines, un contenant de cinq gallons sera excellent. S’ils sont cultivés dans des récipients plus petits, les légumes doivent faire l’objet d’une plus grande attention.

Le sol extérieur peut être utilisé pour le jardinage en pots de légumes. Cependant, pour de meilleurs résultats, ajoutez la terre avec de la mousse de tourbe. Les jardineries offrent également un sol spécialement préparé pour les jardins en conteneurs.

Les besoins d’arrosage d’un jardin potager en conteneur sont plus importants que ceux d’un jardin en plein air.